some pages of this website are translated in English

Comite Mac Orlan

 
 

Le comité Pierre Mac Orlan

 

Le Comité Mac Orlan est chargé de défendre et de promouvoir
son oeuvre, notamment par le biais de la remise d'un Prix
Pierre Mac Orlan, de l'entretien de sa maison de
Saint-Cyr-sur-Morin et des autorisations d'exploitation
données par Pierre Bergé, son président depuis 2004,
à ce titre titulaire exclusif du droit moral de Pierre Mac Orlan.

"Mac Orlan était un grand écrivain. Lui aussi, comme Giono,
Faulkner, avait expérimenté les voyages immobiles. Il entra
à l’académie Goncourt, encouragé par Francis Carco. C’est
alors que je le connus. Il venait à Paris chaque semaine et
déjeunait toujours au même endroit, rue Christine. Il me
témoigna de l’amitié, me fit dresser sa biographie, écrire
l’introduction au numéro de Biblio qui lui était consacré.
La vie nous sépara. Je ne lui ai pas dit que je l’aimais bien,
que j’étais touché par son physique de cinéma muet,
par sa réelle connaissance de la littérature. Pourtant c’était
vrai. De fait, s’il ne fut pas de la cordée de ceux qui gravirent
l’Himalaya, comme Céline, Proust, Claudel et quelques autres,
il n’empêche qu’il fut un véritable écrivain. On ne le sait pas,
on a tort."

Pierre Bergé, Les jours s’en vont je demeure (Gallimard, 2003)

Secrétariat
10, avenue George V
75008 Paris

 
LE COMITÉ INTRODUCTION COMPOSITION
some pages of this website are translated in English